29
jan
0 No comments

 

 

Depuis le 1er janvier 2019, un régime unifié de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO se substitue aux deux régimes précédemment en vigueur.

Dans le cadre de ce régime unifié, il n’y a plus de distinction entre les cadres et les non-cadres en matière de retraite complémentaire.

 

 

Nb : les cadres continueront néanmoins à payer la cotisation APEC.

En paie, le système de cotisation évolue également : les cotisations de retraite complémentaire sont désormais calculées sur la base de 2 tranches de rémunération (répartition : 60% pour l’employeur et 40% pour le salarié) ; les cotisations AGFF, CET et GMP disparaissent ; une contribution d’équilibre général (CEG) ainqi qu’une nouvelle CET (Contribution d’équilibre technique) sont créées.

 

Les cotisations versées seront toujours converties en points pour le calcul de la retraite, avec une valeur du point désormais unifiée.

Comments are closed.